Prêt Epargne Logement

Le plan épargne logement (PEL) est une épargne bloquée qui, quand son terme est atteint (4 ans), peut être utilisée de plusieurs façons. Il peut ainsi soit être clôturé, soit être poursuivi, soit permettre d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. L’obtention du prêt permet également à son souscripteur de bénéficier d’une prime versée par l’État.

Utilisation du PEL pour obtenir un prêt :

Que financer avec ce prêt ?
Le prêt peut vous permettre notamment :

  • L’achat et la construction d’un logement (neuf ou ancien) destiné à être votre habitation principale,
  • Ou le financement de travaux ou l’amélioration du logement destiné à être votre habitation principale.

À quelle banque le demander ?
En principe, vous devez faire la demande auprès de la banque où vous avez votre PEL. Cependant, vous pouvez choisir un autre établissement si vous remplissez les conditions pour l’obtenir.
La banque qui vous propose un prêt peut exiger des garanties, notamment :

  • Un cautionnement bancaire,
  • Ou une hypothèque du bien.

Elle peut également vous imposer une assurance.

Montant et durée du prêt :
Le montant et la durée du prêt dépendent des intérêts que vous avez acquis (avant les prélèvements sociaux) pendant la phase d’épargne du PEL.

Montant maximum du prêt : 92 000 €.

Durée du prêt : 2 à 15 ans.

En cas de cumul de compte épargne logement (CEL) et PEL détenus par un même titulaire, le montant maximum du prêt peut atteindre 92 000 € et ces prêts doivent être consentis par le même établissement.

Taux d’intérêt du prêt obtenu :
Le taux d’intérêt dépend de la période où a été souscrit le PEL.

Taux d’intérêt du prêt en fonction de sa date de souscription

Plan ouvert

Taux d’intérêt du prêt

Entre le 16 mai 1986 et le 7 février 1994

6,32 %

Entre le 7 février 1994 et le 22 janvier 1997

5,54 %

Entre le 23 janvier 1997 et le 9 juin 1998

4,80 %

Entre le 9 juin 1998 et le 25 juillet 1999

4,60 %

Entre le 26 juillet 1999 et le 30 juin 2000

4,31 %

Entre le 1er juillet 2000 et le 31 juillet 2003

4,97 %

Entre le 1er août 2003 et le 31 janvier 2015

4,20 %

Entre le 1er février 2015 et le 31 janvier 2016

3,20 %

Entre le 1er février 2016 et le 31 juillet 2016

2,70 %

Depuis le 1er août 2016

2,20 %