Drémil-Lafage

Au XVème siécle Drémil est reconnu par la qualité de sa production d’isatis appelé communément “pastel”. Deux pasteliers ont laissé leur marque en contruisant les châteaux du Castelet et de Lafage.

En 1414 la Seigneurie de Drémil est alors propriété de la couronne, le roi de France dit “Le Sageé” est Seigneur de Drémil. En 1755,  Lafage annexe de Drémil est rattaché et devient Drémil-Lafage. Le 14 juillet 1789 la chute de l’ancien régime provoqua celle du Conseil Politique du Consulat de Drémil-Lafage. La création des Conseils Généraux des Communes entraîna la nomination d’un maire.

Afficher la suite...


Désolé, il n'y a pas encore de projet immobilier pour cette zone géographique.
Vous pouvez revenir en arrière et faire une nouvelle recherche ← Accueil